Please reload

Recent Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Featured Posts

Elections aux Etats-Unis: le parti démocrate relève la tête

November 9, 2017

Un an après la défaite surprise d’Hillary Clinton, le parti démocrate américain relève un peu la tête. Mardi 7 novembre était un jour d’élection aux Etats-Unis, le plus important depuis la victoire présidentielle de Donald Trump.

S’ils ne s’agissait que de quelques scrutins dans différents Etats, et que les contextes particuliers ne permettent pas d’analyses définitives, force est de constater que le parti républicain a été largement battu.

Le triomphe d’un démocrate pour le poste de gouverneur en Virginie n'aurait pas dû être une surprise, cela fait plusieurs années qu’ils y gagnent les différentes élections. Et pourtant. Ces dernières semaines, l’écart s’était tant resserré qu’une victoire du républicain Ed Gillespie ne semblait plus impossible.

Durcissant son discours, le candidat avait affiché des positions très droitières. Criminalité, immigration clandestine, mais aussi maintien des statuts de héros confédérés. Les thèmes mis en avant étaient très controversés, mais avaient surtout déjà fait le succès populaire de Donald Trump.

Malgré tout, cela n’a pas suffi, le démocrate Ralph Northam avait trop d’avance. Il l'emporte avec 53,9% des voix contre 45%. Depuis la Corée du Sud, Trump a expliqué en toute simplicité que Gillespie avait perdu parce qu’il n’avait pas assez chanté ses louanges.

La seule certitude est que les républicains sont passés à côté d’une victoire en Virginie qui aurait été retentissante pour tout le pays. Au contraire, l’État a plutôt profité d’un petit scrutin parallèle pour écrire une page d’histoire bien différente  : pour la première fois aux Etats-Unis, un candidat transgenre, la démocrate Danica Roem a été élue dans une assemblée locale.

Par ailleurs, dans le Maine, les électeurs ont approuvé par référendum l'élargissement du programme public de couverture maladie pour les plus modestes, validant un volet de la réforme de Barack Obama.

■ Réélu à New York, Bill de Blasio défie Trump

Le maire démocrate de New York Bill de Blasio a été facilement réélu mardi à la tête de la capitale financière américaine, avec 66,1% des voix contre 28,1% à sa rivale républicaine Nicole Malliotakis, selon les résultats quasi-définitifs.

Le démocrate, qui s'est posé toute la campagne en défenseur des New-Yorkais face au président américain, a immédiatement promis de combattre Donald Trump.

Malgré une faible participation, le maire sortant a estimé que les New Yorkais avaient, en le réélisant, « envoyé un message à la Maison Blanche », un an exactement après l'élection de Donald Trump. « Si vous vous retournez contre les valeurs de votre ville natale, votre ville résistera », a-t-il lancé à l'attention du président lui aussi natif de New York, sous les applaudissements de ses supporters réunis au Brooklyn Museum.

« Nous allons défendre le système de santé », a ajouté l'Italo-Américain de 56 ans, en allusion aux efforts de Trump pour démanteler Obamacare. « Nous allons défendre les immigrés (...) Quand les immigrés sont attaqués, c'est nous tous qui sommes attaqués ! »

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags