Please reload

Recent Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Featured Posts

Plus de 100 haïtiens arrêtés à la frontière, dont 15 femmes enceintes et 16 mineurs

November 25, 2017

En 72 heures, les membres du 10e bataillon de l’armée dominicaine ont appréhendé sur le territoire dominicain lors de plusieurs opérations de contrôle, 108 haïtiens sans papiers, dont 16 mineurs et 15 femmes enceintes, ont indiqué des sources militaires.

C'est dans la communauté de Palo Blanco de Dajabón, adjacente à Haïti, qu'ont été arrêté le plus grand nombre de femmes enceintes et de mineurs accompagnés de leurs parents. Les femmes enceintes ont déclaré que leurs intentions étaient d'accoucher dans les hôpitaux de la République dominicaine, parce qu'en Haïti en plus des limitations d’accès aux soins de santé, elles doivent payer pour les services de maternité. Elles ont déclaré qu’en Haïti ont sait que dans les maternités et les hôpitaux publics dominicains, il y a de bons soins pour les femmes sur le point d'accoucher et qu'elles n'ont rien à payer.

Les autorités militaires ont précisé qu’étant donné que les enfants mineurs et les adolescents étaient accompagnés de leurs parents ou d'autres proches de la famille, ils seront retournés ensemble en Haïti. Rappelons que lorsqu'un enfant mineur haïtien est arrêté sans aucun membre de sa famille pour l’accompagner, les autorités dominicaines les hébergent au Conseil National pour les Enfants et les Adolescents (CONANI) qui se charge de rechercher un membre de leur famille afin de leur remettre l'enfant... http://www.icihaiti.com/article-18137-icihaiti-social-arrestation-de-24-femmes-37-enfants-et-13-hommes-en-rd.htmlhttp://www.haitilibre.com/article-12738-haiti-social-des-haitiennes-abandonnent-leur-enfant-dans-des-hopitaux-dominicains.html

D'autre part, des membres de l'armée accompagnés d'un représentant du ministère public et des agents d'immigration, suite à un ordre d'intervention judiciaire, ont arrêté dans une propriété privée située dans le secteur Nord, près de l'hôpital Matías Ramón Mella à Dajabón, 38 haïtiens sans papiers qui se dissimulaient dans deux cabanes.

Parmi les haïtiens appréhendés lors des opérations, plusieurs ont déclaré venir de Fort Liberté, de Trou Du Nord, de Limonade, du Cap-Haïtien, des Gonaïves, de Millot et de Port-au-Prince entre autres. Ils ont indiqué qu’ils avaient l’intention de se rendre à Santiago, Valverde et Puerto-Plata et avoir payé entre 4,000 et 5,000 pesos à des passeurs pour les conduire à destination. Ils ont également reconnu avoir payé en Haïti à d’autres passeurs l’équivalent de 5,000 à 7,000 pesos pour les transporter et leur faire passer la frontière illégalement.

Tous ces haïtiens ont été confiés au service de la migration qui se chargera après identification de les retourner en Haïti.
 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags