Please reload

Recent Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Featured Posts

La direction départementale de l’Ouest de la PNH a un nouveau patron avec la tête pleine d’initiatives

December 16, 2017

Il s’appelle Berson Soljour, ancien directeur départemental de l’Artibonite de la Police nationale d’Haïti puis de la Grand’Anse. Il remplace l’inspecteur divisionnaire Alain Auguste qui a passé neuf mois à mois ce poste. Ce changement intervient environ un mois après une opération policière qui a tourné au carnage à Grand-Ravine. Le commissaire divisionnaire dans son discours d’installation s’est engagé à consolider les résultats de son prédécesseur qui, dit-il, a, au cours de son passage à la direction départementale de l’Ouest de la PNH, posé de nombreux jalons. Mais Berson Soljour entend faire mieux et aller beaucoup plus loin.

« Ma vision est de faire de ce département un modèle en termes d’accueil du public, une référence en matière de production de la sécurité», révèle le commissaire divisionnaire qui s'appuie sur le principe que la sécurité n’est pas uniquement l’affaire de la PNH mais l’affaire de tout le monde. Celui qui a été élu « meilleur directeur départemental » de l'année 2016 par le haut commandement de la Police nationale d'Haïti (PNH) voudrait aussi que le département de l’Ouest soit une référence en matière de respect des droits de l’homme, de la discipline c’est-à-dire, explique-t-il, de la doctrine institutionnelle.

 

Conformément aux dispositions de la Constitution, de la loi portant création de la police nationale, des autres textes de lois haïtiennes et ceux relatifs à l’exécution des tâches de la police, Berson Soljour annonce qu’avec ses poulains il va tout mettre en branle afin de garantir la protection des autorités constituées, des biens et ressources de l’État, de prévenir les crimes et délits, de contribuer à la jouissance des droits fondamentaux et à l’exercice des libertés publiques dans la cité. La police sous son commandement au niveau du département de l’Ouest va s’atteler à traquer les crimes, les délits, les contraventions en rassemblant les preuves et livrer les criminels aux tribunaux, assurer les différents services de sécurité en vue de raffermir les liens, de garantir le minimum de cohésion et d’harmonisation permettant à la population de vaquer librement à ses activités quotidiennes, selon ce qu’il a lui-même déclaré.

Le projet de Berson Soljour pour les policiers déployés au niveau dudit département est de renforcer leurs capacités. « Un programme de formation sera préparé et mis en œuvre en partenariat avec l’académie et notamment nos amis de la MINUJUSTH en vue de renforcer la SDPJ et des services d’investigation des différents commissariats», a annoncé le nouveau DDO, estimant qu’il n’existe pas assez de policiers en civil dans le département et voulant voir le nombre augmenter. Il a également en tête des projets pour le Service départemental de la police judiciaire dont il était l’adjoint entre 2004-2005. « Le SDPJ sera réorganisé. Une équipe de supervision et des enquêtes administratives sera mise en œuvre », a-t-il indiqué.

Briefé probablement sur le déficit d’informations notamment dans le dossier de Grand-Ravine qui avait mis les autorités dans une situation embarrassante, Berson Soljour dit s’atteler à « implanter un service d’information général visant à assurer la collecte, le traitement et la diffusion des informations aux autorités. L’objectif, a-t-il précisé, est d’être proactif. Tout en saluant les agents de l’UDMO qui ont perdu deux de leurs frères d’armes, le nouveau commandant du département de l’Ouest promet de renforcer la capacité opérationnelle de cette unité de la PNH spécialisée dans le maintien d’ordre.

Berson Soljour a dit aussi prendre sur lui la responsabilité de soumettre dans les soixante jours qui viennent au directeur général de l’institution un rapport circonstancié dressant le bilan de la sécurité avec des remarques objectives et des propositions de réponses en fonction des moyens de la direction départementale. Berson Soljour a dit par ailleurs promettre une gestion efficace des ressources humaines et matérielles de l’institution.

C’est le directeur département de la DCPA qui avait représenté le directeur général de la PNH à l’installation de Berson Soljour.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags