Please reload

Recent Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Featured Posts

Les militaires dominicains déploient les grands moyens à la frontière

January 2, 2018

Vendredi, le Lieutenant Général Rubén D. Paulino Sem, Ministre de la Défense dominicaine a ordonné le renforcement des mesures de sécurité et de contrôle des frontières dans les espaces terrestres, maritimes et aériens du territoire dominicain, afin de prévenir et contrer les activités illicites de contrebande et l'entrée d'haïtiens illégaux.

Cette mesure a été annoncée après avoir reçu le rapport des représentants des institutions militaires, des agences de sécurité de l'État et de la Direction Générale des migrations et après une réunion au Centre des Opérations Conjointes des Forces Armées. Le Ministre Paulino Sem a chargé les membres des forces armées de travailler à la consolidation de l'opération conjointe des forces et à l'unification des critères sur les procédures d’opérations, logistiques et de gestion.

Les troupes seront renforcées dans les différentes dotations et caserne militaires du Cesfront, 3ème, 4ème et 5ème Brigades ainsi que dans les bases navales situées dans les régions Nord et Sud du pays.

En outre, un renforcement des détachements de la Force aérienne de la République dominicaine a été mis en place de même que l'augmentation des patrouilles aériennes par des hélicoptères.

L'augmentation de ces mesures de contrôle a commencé depuis samedi 30 décembre à 8h00 du matin et le dispositif sera maintenu durant toute la période recommandée par les agences de renseignement.

Lieutenant Général Rubén D. Paulino Sema précisé qu’en dehors des renforts militaires, il a été décidé l'intégration additionnelle de véhicules tactiques de l'armée, de la marine et de l'armée de l'air pour la réalisation des patrouilles au sol et la mise en place de patrouilles maritimes préventives le long de la côte au Sud et au Nord de l'île. Les unités terrestres disposeront d'un système de communication pour l'échange d'informations en temps réel.

Il a également déclaré que le ce plan, implique le renforcement et le contrôle des 4 postes frontaliers officiels (Dajabón, Pedernales, Jimaní et Elías Piña), des voies de communication frontalières, de la route internationale et de plus de 85 points de franchissement informels identifiés par les service de renseignements militaires ajoutant « [...] de nouveaux points de contrôle mobiles et fixes vont être mis en place pour permettre la détection rapide d’haïtiens en situation irrégulière sur le territoire national [...] L'objectif est de prévenir et de contrecarrer les tentatives d’entrée illégale de citoyens haïtiens sur le territoire dominicain qui se multiplient [...] ». Le Ministre de la Défense a exhorté les soldats dans la zone frontalière « à faire preuve de prudence et de transparence tout en restant ferme dans l'accomplissement de votre devoir » appelant à la vigilance, rappelant que cette période des Fêtes est également propice à l’augmentation des produits de contrebandes en provenance d’Haïti.

Rappelons qu’en 2017 les forces de surveillance dominicaines à la frontière, ont déjouées, interceptées et refoulées en Haïti, plus de 60,000 haïtiens alors qu’ils tentaient de pénétrer illégalement sur le territoire dominicain. Notez que cette moyenne de 5,000 tentatives par mois, double habituellement durant la période des fêtes et le premier mois de l’année, ce qui explique les nouvelles mesures dominicaines qui n’entendent pas relâcher leur surveillance devant une nouvelle vague de migrants haïtiens illégaux annoncée...

Depuis cet été, 2,000 soldats chargés de la surveillance de la frontière entre la République Dominicaine et Haïti se sont ajoutés au 4,000 déjà déployés (soit un peu plus de 7% des effectifs de l’armée dominicaine) juillet : 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags