FLASH : Le Canada reprend l’expulsion des haïtiens

Vendredi le Ministère canadien de l’Immigration qui avait suspendu temporairement le 19 novembre dernier, les renvois vers Haïti en raison des troubles socio-politique violents dans ce pays, a annoncé via son Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), la reprise les déportations d'haïtiens vers leur pays d'origine. Sont concernés tous les haïtiens qui se sont vue refuser leur demande d’asile après être arrivée en 2017 en traversant illégalement la frontière par le chemin Roxham au Québec. Suite à cette annonce, le Député fédéral Gabriel Ste-Marie (Joliette, bloc québécois) a demandé au Gouvernement libéral de s’engager à suspendre les renvois vers Haïti tant que la situation qu'il n'y a pas de de situation sécuritaire en Haïti, une proposition ignoré par le Gouvernement d’Ottawa. Stéphane Handfield, avocat en droit de l’immigration qui ne conteste pas la décision du Ministère de l’Immigration, souligne que ces déportations doivent se faire dans un contexte sécuritaire garantissant que la vie des personnes n’est pas menacée, ce qui n’est pas actuellement le cas en Haïti. S’il ne s’explique pas pourquoi Ottawa est revenu sur sa décision cette semaine, il rappelle que Ralph Goodale, le Ministre de la Sécurité publique dont relève l’ASFC, avait fait part au cours de cette année, son intention d’expulser 10,000 demandeurs d’asile qui avaient été refusés par le Canada. Rappelons qu’en septembre 2018 le nombre de demande d’asile rejetée s’élevait à 32,173, toutes nationalités confondues, mais majoritairement d'origine haïtienne

Featured Posts
Posts Are Coming Soon
Stay tuned...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 new radio oriental fm 98.3 lascahobas , haiti.