Sécurité : L’ONU et les USA confiants que la PNH peut assurer la sécurité sans intervention internat

Devant le Conseil de sécurité des Nations-Unies le 3 avril dernier, le Secrétaire Général adjoint aux Opérations de Paix, Jean-Pierre Lacroix, s'est dit confiant dans la capacité de la Police Nationale d’Haïti (PNH) « à gérer les risques de sécurité, sans l’intervention de soutien de l’internationale. » « […] Nous soutenons le souhait des dirigeants haïtiens de mettre fin au maintien de la Paix en Haïti et souhaitons que le mandat de Minujusth prenne fin en octobre de cette année, ainsi que leur souhait, que les autorités haïtiennes assument l'entière responsabilité de la sécurité du pays et de ses obligations. Nous avons confiance dans la capacité de la Police Nationale haïtienne à gérer les risques de sécurité sans soutien opérationnel de l’international. L’Organisation des Nations Unies continuerait de fournir des conseils stratégiques pour le développement institutionnel de la PNH et pour le renforcement de ses capacités logistiques, notamment par le biais d’une assistance bilatérale. » Dans son intervention l’Ambassadeur Jonathan Cohen, Représentant permanent par intérim de la Mission américaine auprès des Nations Unies, abonde dans le même déclarant : « […] Comme l’indique le rapport du Secrétaire général des Nations Unis, Monsieur Antonio Guterres “ à moins que le gouvernement ne soit confronté à des difficultés croissantes pour faire face à la crise, la PNH sera en mesure d'assumer pleinement la responsabilité de la sécurité et de la protection d'Haïti d'ici au 15 octobre 2019. " Les États-Unis partagent cette évaluation et note que cela reflète la volonté du Gouvernement haïtien de conclure l'opération de maintien de la Paix à cette date. […] Dans ce contexte plus large, nous encourageons le Président haïtien et les représentants élus à travailler ensemble, conformément à la Constitution haïtienne, à la formation d’un nouveau gouvernement qui servira le peuple haïtien le plus rapidement possible. Nous continuons d'appuyer un dialogue constructif et inclusif entre les dirigeants gouvernementaux de tous les horizons politiques haïtiens, la société civile, les organisations confessionnelles et le secteur privé, afin de trouver des solutions durables à la crise politique et économique actuelle. » Lors de cette séance, les membres du Conseil de sécurité ont dans l'ensemble, réaffirmé leur engagement à continuer d'accompagner les autorités et le peuple d'Haïti dans la recherche de solutions adéquates et durables aux difficultés majeures du pays. Les principales préoccupations portaient notamment sur le climat de violence entretenue par des bandes armées. Les membres du Conseil et d'autres intervenants ont affirmé qu'il était important de veiller entre autres, à l'organisation prochaine d'élections législatives honnêtes et démocratiques dans le pays, au renforcement des principales institutions de l'État, notamment la Police Nationale d'Haïti, et à l'établissement d'un dialogue constructif et inclusif entre les Haïtiens.

Featured Posts
Posts Are Coming Soon
Stay tuned...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 new radio oriental fm 98.3 lascahobas , haiti.