Déportation de 78 Haïtiens des États-Unis ce mardi

Port-au-Prince, le 26 mai 2020.- » Il s’agit de deux catégories qui sont attendues ce mardi à Port-au-Prince. D’une part, des gens qui tentaient de rentrer de manière illégale aux États-Unis et d’autres part, ceux qui ont enfreint aux lois américaines, condamnés et après avoir purgé leurs peines, les autorités américaines décident de ne plus les garder sur leur territoire, explique le directeur l’ONM.

Quant aux informations faisant état d’Emmanuel Constant au rang de ceux qui vont fouler le sol haïtien, et la demande des organisations de droits humains de procéder à son arrestation dès son arrivée, le directeur Jean Negro Bonheur, ne voulait pas entrer dans les détails juridiques. « Si l’un d’entre eux a un problème avec la justice, il reviendra à la justice de saisir du dossier et faire les suites nécessaires. Quant à nous, au niveau de l’ONM, nous allons faire en sorte que ces compatriotes soient bien accueillis », a t-il fait savoir.

Un espace de quarantaine est déjà amenagé pour ces compatriotes. Ceux qui sont positifs à la Covid-19 seront transférés dans un centre d’isolement. Toutes les dispositions sont déjà prises en ce sens, rassure t-il.

À ceux qui ont l’habitude d’attaquer les bus de l’ONM transportant les déportés, il les invite à changer de voie. « C’est méchant que des politiciens tentent d’utiliser des gens pour incendier ces bus. Nous demandons à la justice d’ouvrir une enquête », a t-il annoncé.

Soulignons que les ÉtatsUnis sont déjà sur leur troisième vague de déportation vers Haïti, malgré la crise sanitaire liée au coronavirus. Ceux qui sont attendus ce mardi constituent la quatrième cohorte.

Featured Posts
Posts Are Coming Soon
Stay tuned...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 new radio oriental fm 98.3 lascahobas , haiti.